BOX 23  

   BOX 23

 

Un peu d'histoire

1905

Création de la société Solex qui fabrique des radiateurs centrifuges, puis des carburateurs.

En 1906, premiers grands succès pour Solex, qui gagne l'appel d'offre lancé par la Compagnie générale des omnibus, ce qui représente quatre cents autobus à équiper de carburateurs centrifuges et donnera la notoriété nécessaire au groupe.

En 1916, Marcel Mennesson fait une demande de brevet pour un moteur auxiliaire à explosion à loger au centre de la roue arrière, ce brevet lui sera accordé le 31 décembre 1917.

En 1918, un second brevet est déposé. Il sera délivré en mai 1919 pour un deux-roues complet prévoyant : un cadre composé d'un tube unique de large section allant de la selle à la colonne de direction en passant par le repose pied, ainsi qu'une suspension avant par fourche pendulaire.

Ces brevets ne seront jamais suivis d'une mise en production.

    omnibus parisien 1916

1940

Marcel Mennesson fait réaliser un prototype d'un deux roues avec moteur à explosion situé sur l'avant. Les caractéristiques sont celles du futur Solex :cylindrée de 38 cm³, transmission par galet, le cylindre décalé par rapport à l'axe de la roue et le carburateur à niveau constant alimenté par une pompe à membrane avec retour du surplus de carburant vers le réservoir.

En décembre 1940, ce moteur est installé sur un vélo d'homme Alcyon à grandes roues de 700 mm, couleur noir à filets blanc et rouge, c'est donc le premier modèle de Velosolex.

    1940 proto

1946 - 45 cm3

Roues de 650, puis de 600 quelques années plus tard, cadre "col de cygne", bougie en haut de culasse.

    45 cc

1953 - 330

La cylindrée passe à 49 cm3 et ne changera plus. La bougie migre en avant de culasse et est inclinée à 45°.

    330

1955 - 660

Nouveau cadre à poutre principale descendant au pédalier pour former repose-pieds, moteur du 330.

    660

1957 - 1010

Nouveau moteur : adoption du balayage en U, piston bombé sans déflecteur.

    1010

1959 -1400

Nouveau cadre à roues de 550 mm, moteur du 1010.

    1400

1959 - 1700

Moteur du 1400 élargi pour accueillir un embrayage automatique compound, embrayage qui sera repris sur tous les modèles suivants.

    1700

1961 - 2200

La bougie retourne en haut de la culasse, et se cachera désormais sous le filtre à air pour satisfaire à la loi rendant l'anti-parasitage obligatoire.

    2200

1964 - 3300

Nouveau cadre carré entièrement en tôle emboutie et moteur du 2200.

    3300

1966 -3800

Nouveau moteur dont la puissance atteint maintenant 0,8 ch.

    3800

1967 - Micron

Son absence de pédales le classe d'emblée dans les vélomoteurs (immatriculation et casque obligatoires, éclairage code/phare...) malgré une mécanique de 3800

   

1969 - Flash

Transmission acatène, frein AR à disque et moteur caréné par le cadre

    flash

1971 - 5000

Déclinaison du 3800, 4 coloris et roues de 16 pouces.

    5000 orange

1972 - 6000

Déclinaison du Flash

    6000

1973 - Ténor

    ténor

1998

Le groupe Magneti-Marelli (Fiat) reprend la marque Solex. Il accorde au hongrois Impex une licence d'exploitation, mais cette aventure se terminera par une faillite.

    usine Impex

2005

le Black'n Roll S4800 sort avec l'homologation EU. C'est une version modernisée du S3800. Il n'est pas de la marque Solex mais de la marque Mopex. C'est le dernier né d'une longue histoire...

    Black'n roll 4800

Nouvelles

Le bonheur est un rêve d'enfant réalisé dans l'âge adulte. (S.Freud)

Jaguar XJ-S V12 de 1976

Jaguar xj-s 1976

Dernière modification le 19.11.2018:

T3 Syncro

Liens Divers       

Club

Fridolin IG
Lemania Coccinelle Club

Forum VW bus Suisse Romande

La vie devant – Les kilomètres derrière

Divers